Cursus diplômants de harpe



 

à Genève

 

Examens de harpe 

  • pour les élèves inscrits en privé :
    pour présenter des examens officiels de harpe, il y a 2 possibilités :
    -passer les examens en tant qu’élève externe de l’Académie de Musique de Genève (AMG) 
    -passer les examens organisés par la Société Suisse de Pédagogie Musicale dans les locaux du conservatoire de Genève : harpe celtique et harpe à pédales 

     

  • pour les élèves inscrits à l'Académie de Musique de Genève : suivre les cursus diplômants. Vers le site de l'Académie.

 

Cursus diplômants

Les examens, qu'ils soient préparés en cours privé ou au sein de l'AMG, suivent le programme choisi par l'élève :

-cursus de harpe celtique

-cursus de harpe : harpe celtique et harpe à pédales

 

Cursus de harpe celtique
Le cursus sur harpe celtique a la particularité de valoriser l’apprentissage oral traditionnel irlandais ainsi que l’apprentissage du répertoire écrit ou arrangé pour cet instrument de la musique ancienne à nos jours. En raison du mécanisme de crochets, l’instrument est limité en termes de tonalités et de modulations harmoniques. Ainsi, pour jouer des pièces du répertoire pour harpe à pédales de l'époque baroque à l'époque romantique, il sera nécessaire de faire des arrangements et certaines pièces de ce répertoire ne pourront pas être jouées. Néanmoins, la harpe celtique bénéficie d'un large répertoire traditionnel notamment celtique.

Cursus de harpe : harpe celtique et harpe à pédales
L’apprentissage de la harpe commence en principe avec la harpe celtique pour les enfants et pour les adultes. Il est également possible de débuter sur harpe à pédales si l’enfant est âgé de 10-12 ans ou si le projet de l’adulte est d’aborder la harpe à pédales uniquement.
La harpe à pédales qui est enseignée, également appelée grande harpe, est une harpe à « double mouvement ». Ce type de harpe est jouée en concert et dans les orchestres. En effet, le mécanisme de pédales appelé « double mouvement » permet de jouer toutes les tonalités et donc d’aborder le vaste répertoire de la harpe.